La divergence de vue d’un dirigeant avec les associés est un juste motif de révocation seulement si elle est de nature à compromettre le fonctionnement de la société.

Com. 9 novembre 2010, n° 09-71.284

MR

Crée le : 13-12-2010